Profitez des retours offerts et de la livraison gratuite en France, Belgique et Luxembourg dès 120€ d’achat.

5 mythes sur la mode responsable à mettre à la poubelle
2021-07-19

5 mythes sur la mode responsable à mettre à la poubelle

La mode responsable a bon dos : pas stylée, hors de prix, impossible à dénicher… Face à l’explosion et la diversité  de ce qui était autrefois une niche, Reset analyse cinq mythes qui n’ont plus lieu d’être ! 

C’est moche

La mode durable est souvent associée à des vêtements informes et vaguement beiges. Si les marques éthiques sont moins nombreuses et nous offrent donc un peu moins de choix que la mode mainstream, la mode responsable s’est largement développée et offre un éventail qui correspond à tous les styles ! Entre les multiples esthétiques du vintage, les pièces upcyclées à l’esprit souvent streetwear, les marques de luxe éthique au niveau stylistique équivalent au luxe traditionnel et l’offre infinie de la seconde main, il est désormais infondé de se plaindre d’un manque de diversité ou de créativité.

C’est forcément cher

On ne va pas mentir, produire des vêtements neufs et responsables (dans des matières écologiques par des personnes bien payées) est en effet plus cher que de produire des vêtements de fast fashion. Cependant, la mode responsable ne se limite pas à ça ! Le vintage et la seconde main sont très accessibles, voire moins chers que la fast fashion neuve ! On peut donc consommer éthique pour pas cher. D’un autre côté, certaines marques éthiques restent relativement accessibles. Leurs produits étant conçus pour durer très longtemps, il vous reviendra au final moins cher d’acheter par exemple un pull bien fabriqué pour dix ans, qu’un gilet Zara abîmé au bout d’un an. 

C’est réservé aux bobos

Cliché qui va souvent avec le mythe précédent, à savoir le prix. Pour consommer responsable (même peu cher), il faut se renseigner un peu sur l’industrie de la mode, son impact, et quelles alternatives apportent quels bénéfices. Certes, ceci requiert du temps, un privilège que tout le monde n’a pas ! Mais l’information est heureusement de plus en plus facile d’accès, et il est possible pour des personnes aux budgets, aux profils et aux styles très différents de trouver des options qui leur conviennent. Donc ne vous laissez pas intimider par cette idée : si la mode éthique vous intéresse, alors elle vous est accessible !

C’est difficile d’accès

Les magasins de marques éthiques ne sont en effet pas légion, mais grâce à Internet, la mode responsable est à un clic de quiconque s’y intéresse. Même si elle n’est pas aussi répandue dans les villes que la mode mainstream, la mode responsable est donc tout à fait accessible. N’oubliez pas également que les fripes, partie intégrante de la mode durable, fleurissent de partout ! Shopper éthique s’est donc largement démocratisé.

Ça ne change rien

Quand on voit que 100 entreprises sont responsables de 71% des émissions carbone*, comment se dire que des petits gestes comme éteindre la lumière ou acheter son T-shirt en fripe ont la moindre importance ? En effet, ce n’est pas à vous de révolutionner le système par votre consommation, mais aux corporations et aux législateurs de provoquer des changements globaux. Consommer éthique peut cependant aider sur certains points ! La demande pour des produits plus durables contribue déjà à mettre la pression aux géants de la mode. Également, acheter chez une marque éthique, c’est soutenir des personnes qui tentent de faire changer les choses, contribuer à la préservation de l’artisanat et soutenir des entreprises qui font vivre l’économie locale. Pas si inutile !

 

* Source : ONG Carbon Disclosure Project 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

14 + onze =