Profitez des retours offerts et de la livraison gratuite en France, Belgique et Luxembourg dès 120€ d’achat.

Green Carpet Fashion Awards 2020 : Retour sur la première édition 100% digitale
2020-10-13

Green Carpet Fashion Awards 2020 : Retour sur la première édition 100% digitale

Les Green Carpet Fashion Awards 2020, événement incontournable de la mode responsable, ont eu lieu samedi soir dans un contexte inédit. En effet, l’événement organisé par la Camera Nazionale Della Mode Italiana et Eco Age se tient habituellement au théâtre de la Scala à Milan. Cette année, dû à la pandémie du COVID19, l’événement a été pensé pour être digital. Cela n’a cependant rien enlevé au prestige de la soirée, introduite notamment par Robert Downey Jr. The Alleah revient sur les temps forts et les enjeux de cet événement.

Les célébrités sur le tapis

Aucune star n’a foulé le tapis vert cette année. Les organisateurs de l’événement ont en revanche mis en place une carte interactive mettant en scène des stars au quatre coin du monde. On peut par exemple voir l’auteure Tomi Adeyemi en robe Valentino certifiée GOTS ou la mannequin Ana Ewers en Max Mara vintage.

l

Les grands prix

Cinq prix ont été remis lors de cette soirée digitale des Green Carpet Fashion Awards. Le The GCFA Visionary Award a été remis à l’actrice, designer et activiste Zendaya par Bethann Hardison. La jeune femme a été récompensée pour son activisme et ses nombreuses prises de parole au sujet de la diversité et de la durabilité dans la mode. Le GCFA Best Independent Designer Award a été remis à Sindiso Khumalo par l’actrice Maisie Williams. La designer de la sublime marque sud-africaine a tenu à remercier les artisans avec qui elle collabore localement.

Progetto Quid, marque de mode italienne engagée a reçu le CNMI Responsible Disruption Award, remis par Iman. Ce prix récompense l’action de l’entreprise qui emploie 142 personnes, dont 70% sont des femmes précaires, et l’efficacité de leur supply chain circulaire qui a permis d’éviter le gaspillage de 855 kilomètres de tissu. Les Nations Unies ont reçu le GCFA North Star Award, remis par Nomzamo Mbatha, pour l’établissement des Sustainable Development Goals et leur travaux sur la durabilité en général. Enfin, l’acteur Colin Firth a remis le GCFA Art Of Craftsmanship Award aux artisans italiens pour leur savoir faire mondialement reconnu. La marque Cerrutti 1881 n’a pas réagi au rapport d’ASPI concernant l’exploitation des Ouïghours.

Une discussion généralisée sur la mode responsable

La popularité croissante des Green Fashion Awards et les personnalités qui y participent renforcent le sentiment que, depuis plusieurs années, la discussion autour de l’impact de la mode sur la planète et les humains est de plus en plus valorisée. Les événements comme celui-ci ont le mérite d’amener ce sujet d’une manière « glamourisée » et attrayante pour les consommateurs et les insiders de l’industrie. Espérons maintenant que les grandes entreprises du secteurs et les participants à la soirée sauront organiser des actions à la hauteur de leurs discours.

Le digital, une réponse aux problématiques de la mode ?

Le succès de cette soirée digitale fait écho à la problématique que traverse actuellement l’industrie, à savoir comment maintenir ses événements iconiques dans le contexte actuel. Nous y avions réfléchi dans cet article, et il semble aujourd’hui que les Green Carpet Awards 2020 ont démontré qu’il était possible de s’adapter à l’actualité délicate. Reste désormais à savoir si le 100% digital n’est qu’une phase pour l’industrie ou si son utilisation s’implantera durablement après la pandémie.

CP : ECO AGE

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

dix-huit + quatre =