Paiement en 3 fois sans frais | Livraison gratuite dès 120€ d’achat et retours offerts pour la France, Belgique et Luxembourg

Les signes pour reconnaître une marque vraiment responsable

Les signes pour reconnaître une marque vraiment responsable

La mode est l’une des industries les plus polluantes. Elle produit, à elle seule, 10% des émissions de CO2 de la planète et a recourt à 93 milliards de mètres cubes d’eau (soit 93 billions de litre d’eau) par an. Alors que les marques commencent à s’engager pour l’environnement et à le montrer, il faut parfois enquêter pour savoir si les produits sont vraiment respectueux de la planète. Mais comment savoir si une marque est vraiment engagée ou s’il s’agit de green washing pour séduire une clientèle plus éveillée aux questions environnementales ?

Avant tout, il faut savoir qu’aucune marque n’est parfaite. Chaque organisation a des défauts, et c’est normal. Aujourd’hui, les méthodes de production dans le milieu de la mode évoluent, mais sont parfois inaccessibles pour plusieurs raisons, qui peuvent être budgétaires ou humaines par exemple. Le plus important, c’est l’intention.

 

La communication, un point clé pour les marques éthiques

La première chose à vérifier, c’est si la marque affiche une direction responsable. La transparence sur la production est un point très important pour les marques éthiques. Si une marque ne présente pas clairement ses engagements ou sa méthode de production, la question de l’honnêteté peut se poser. À l’inverse, lorsqu’une une marque met beaucoup en avant ses produits écoresponsables, il faut vérifier si cette responsabilité n’est pas une méthode de communication et ne concerne pas qu’une infime partie des articles de la marque. Dans un article du blog Le dressing idéal, on retrouve la « règle des 80% / 20% » qui explique à merveille ce phénomène.

« Beaucoup de marques communiquent quasi exclusivement sur leurs produits dits « responsables » alors que ceux-ci ne représentent que 20% de leurs collections. Le reste est bien souvent constitué de vêtements néfastes pour l’environnement ou fabriqués dans des conditions assez obscures. » – Le dressing idéal

 

Les matériaux, leur provenance et leur production

Évidemment, l’une des parties les plus importantes pour identifier si une marque est vraiment éthique ou pas, c’est les matières utilisées pour produire les vêtements, accessoires ou autres produits de la marque. La composition est inscrite sur chaque produit et sur les boutiques en ligne. On peut aussi se renseigner sur les emballages utilisés en magasins et pour les livraisons.

La mode éthique est souvent rattachée au concept de « slow fashion », en opposition à la fast fashion. Cette démarche met en avant une production plus lente et respectueuse de la mode. Donc si une marque propose un grand catalogue de produits, on peut se poser des questions sur l’authenticité de sa démarche éthique.

 

Les labels, boussoles du consommateur 

Au delà des conditions environnementales, les conditions humaines et animales liées à la mode sont également des sujets importants pour les marques éthiques. De plus en plus d’enquêtes voient le jour sur les conditions de travail dans les usines et révèlent que des entreprises sous-paient leurs salariés ou exploitent des adultes et des enfants. En dehors de l’Europe, les tests sur les animaux ne sont pas toujours interdits. Heureusement, pour y voir plus clair, des labels existent et sont mentionnés par des marques ou des produits. Ces labels effectuent des enquêtes pour vérifier l’éthique des marques et la confection des produits, que ce soit du point de vue environnemental, social ou animal. Reset vous avait déjà proposé une première liste de labels présents dans les cosmétiques.

Comment reconnaître l’éthique d’une marque ? Dessin de Jessica Granato

Savoir si une marque est éthique ou non est assez difficile. Malgré ces clés de compréhension, il est facile pour une marque de s’adonner à du green washing et à de la communication mensongère dans le but de redorer son image. Heureusement, depuis le 22 août 2021, une loi Climat et Résilience a été promulguée pour empêcher ces « pratiques commerciales trompeuses ». Elle devrait entrer en vigueur de manière progressive cette année et permettra aux consommateurs de mieux être informés sur l’éthique des marques.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

trois × quatre =