Profitez des retours offerts et de la livraison gratuite en France, Belgique et Luxembourg dès 120€ d’achat.

Peut-on faire les soldes et rester éthique ?
2021-06-30

Peut-on faire les soldes et rester éthique ?

Ça y est, c’est la saison des soldes. Des grands signes -50%, -40% et -30% fleurissent dans les vitrines et sur les sites de marques, nous donnant franchement envie de rentrer dans la boutique ou de cliquer sur un produit pour voir si on ne ferait pas une bonne affaire… Mais les soldes, en dévalorisant les produits et en encourageant la sur-consommation, peuvent être problématiques ! D’un autre côté, elles permettent à certain.e.s d’avoir accès à des biens trop chers en temps normal. Si vous tenez donc toujours à en profiter, on vous donne quelques conseils pour faire les soldes tout en restant éthique.

Pourquoi les soldes sont un problème

Déjà, en quoi les soldes sont-elles problématiques ? Tout d’abord, les produits vendus en solde par une marque correspondent à un surstock : une quantité de vêtements (si on parle de mode) qui n’auront pas réussi à être vendus à leur prix originel durant la saison. Ils sont donc proposés à un coût rabaissé pour attirer les consommateurs et écouler le stock. Certaines marques utilisent donc abusivement les discounts pour produire des quantités monumentales d’habits, en sachant que leur stock sera épuisé quoi qu’il en soit lors des soldes. Cet événement permet donc aux marques de se déresponsabiliser et aggrave la surproduction, problème majeur de l’industrie. Les soldes dévalorisent également les produits, laissant penser que leur prix initial ne reflète pas leur valeur. C’est pourquoi de nombreuses marques durables refusent de solder leurs produits, et on peut les comprendre ! 

Cependant, ce n’est pas le cas de toutes les marques engagées : premièrement, la période COVID a bousculé la gestion des stocks, forçant de nombreuses entreprises à proposer des soldes pour éviter de gâcher leurs vêtements. Également, certaines marques éthiques proposent volontairement des soldes (en petite quantité) pour rendre leur produits coûteux plus accessible pour un bref moment de l’année à celles et ceux qui n’ont pas les moyens de s’offrir de la mode éthique en temps normal.

Le dernier problème des soldes se situe du côté des consommateurs : la baisse des prix nous donne l’illusion d’une bonne affaire qui encourage les achats impulsifs et la sur-consommation, nous faisant souvent acheter des produits que nous n’aurions pas envisagés en dehors de cette période. Pas génial, donc.

Se concentrer sur des produits responsables

Maintenant que nous avons analysé les problèmes posés par les soldes (et surtout, leur abus par les marques mainstream), il faut également considérer que certaines personnes profitent de ce moment pour s’offrir des produits, par exemple responsables, qui ne leur sont pas accessibles en tant normal. Donc pas question de se lancer dans le shaming ! Mais quelques suggestions :

  • Déjà, si vous pratiquez les soldes pour des raisons de prix, il existe de nombreuses alternatives pour vous faire plaisir toute l’année (seconde-main, vintage…) !
  • Si vous aimeriez cependant acquérir une pièce neuve et de qualité sans dépenser votre salaire mensuel, les soldes sont en effet un moyen de l’obtenir. Bonne nouvelle : il est possible de les faire de façon éthique, en shoppant chez une marque responsable, tout simplement !

Comment reconnaître une marque durable ? Consultez les matières utilisées (naturelles, recyclées ou upcyclées), les conditions de production (sait-on qui a produit ce vêtement ? La marque prend-elle le temps de savoir si ces travailleurs sont correctement rémunérés) et la quantité produite par la marque : a-t-elle l’air de faire des soldes pour un petit stock à terminer et de façon engagée pour des consommateurs aux revenus moins élevés, ou écoule-t-elle un stock énorme après avoir produit sans réfléchir toute l’année ?

Si les réponses de la marque sur ces questions vous semblent satisfaisantes, une participation, même sur un produit soldé, permettra de soutenir un business qui fait la différence pour la planète et les personnes qui y travaillent.

Attention aux achats compulsifs

Une fois que vous avez trouvé votre coup de cœur éthique, dépensez sans compter et achetez tous les produits de la boutique ! Non. Dans l’idée, si l’on tient à faire les soldes de la manière la plus éthique possible, s’orienter vers des produits responsables ne suffit pas. Il faut également considérer la motivation de nos achats : aurait-on regardé ce vêtement s’il n’était pas soldé ? L’achète-t-on uniquement pour son prix réduit, ou parce qu’il nous plaît fortement et nous servira ? Tout comme hors de la période des soldes, l’achat d’un vêtement doit être hors de la logique de l’achat instantané et de la consommation irréfléchie afin d’être le plus éthique possible. Ce n’est pas une mince affaire, surtout avec la tentation renforcée pendant les soldes, mais il est possible de s’aider : l’activiste Livia Firth préconise par exemple de se demander si on portera au moins son coup de cœur 30 fois avant d’acheter.

Ainsi, même si le défi est loin d’être évident, il est possible de faire les soldes en restant éthique, à certaines conditions : si on les fait par besoin financier, en se concentrant sur des produits éthiques et en pesant mûrement ses achats, il est possible de profiter de pièces responsables tout en faisant plaisir à son porte-monnaie ! 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

deux + un =