Profitez des retours offerts et de la livraison gratuite en France, Belgique et Luxembourg dès 120€ d’achat.

Shein : le géant de la fast fashion qui méprise les petits créateurs
2021-09-07

Shein : le géant de la fast fashion qui méprise les petits créateurs

Depuis quelques semaines, les réseaux sociaux fourmillent autour d’un scandale initié par le géant de fast fashion Shein. Cette marque, qui réalise un chiffre d’affaires dépassant ceux de Zara et H&M et est réputée pour ses coûts extrêmement bas, a lancé un concours afin de promouvoir le travail de petits designers. Mais l’initiative fait scandale : en effet, Shein est décrié pour ses pratiques dénuées d’éthique, tant sur le plan créatif qu’environnemental. Reset fait le point.

Shein X 100K Design Challenge

La marque a provoqué un tollé sur les réseaux sociaux en annonçant son concours Shein X 100K Design Challenge le mois dernier. Le 100K Design Challenge est un événement organisé, d’après Shein, pour promouvoir le travail de petits designers. Dans le même esprit que les émissions Project Runway ou Next in Fashion, l’entreprise a réuni 30 designers de diverses nationalités, qui se disputeront une récompense de 100 000 dollars au cours d’épisodes diffusés sur l’application et la chaîne Youtube de Shein. Les cinq finalistes iront même à Los Angeles pour un défilé de clôture, et le ou la gagnant.e de la compétition verra ses designs vendus sur le site de la marque. Les juges de cet événement (parmi lesquels on peut trouver un designer, une directrice de magazine ou une star de la télé-réalité), ont annoncé leur participation au Challenge à la mi-août. Leurs posts sur le sujet ont immédiatement été inondés de réactions indignées.

Un géant qui vole les designs des petits créateurs

En effet, Shein est régulièrement accusée par des petits designers de copier leurs créations. La marque MaisonCléo mène notamment une campagne sur Instagram pour dénoncer les actions éhontées du géant de la fast fashion (qui a notamment eu l’audace de leur proposer de participer à leur incubateur Shein X tout en copiant régulièrement leurs produits.)

La marque Made in France n’est pas la seule concernée : parmi les nombreuses victimes de Shein, on peut également retrouver le label de crochet durable Elexiay. Un de leurs magnifiques pulls, dont les modèles sont produits à la main par des artisanes dans un atelier au Nigeria, a été copié par l’entreprise et proposé sur son site. Dans un post, l’équipe d’Elexiay partage sa détresse et le sentiment d’injustice de voir un design conçu avec soin volé et diffusé par un géant faisant mille fois son poids financier.

Dans ces circonstances, on comprend facilement la fureur des internautes : quand on constate le nombre d’accusations de copies et les ventes mirobolantes de Shein, on se dit que 100 000 dollars n’est pas un prix très élevé pour tenter de se racheter une conscience.

Surproduction, pollution et exploitation

L’absence d’éthique dans les pratiques créatives de Shein vient s’ajouter à un autre problème de taille : la marque ajoute 500 à 2000 nouveaux looks sur son site chaque jour. Ce chiffre en fait l’une des marques les plus rapides au monde et la place dans la catégorie des acteurs de l’ultra fast fashion. Comprenez : encore plus de pollution, d’incitation à la consommation et de gaspillage que la fast fashion traditionnelle, qui participe déjà très activement à la destruction de la planète. De plus, Shein fait preuve d’une opacité importante lorsqu’il s’agit de sa supply chain et des conditions de travail de celles et ceux qui fabriquent ses produits. Le géant a par exemple prétendu sur son site que les usines avec qui il collaborait étaient certifiées par des standards internationaux garantissant des droits humains de base (SA8000 et ISO, qui ont démenti tout contact avec la marque). L’agence de presse Reuters a enquêté et démontré la fausseté de cette affirmation, forçant Shein à retirer cette mention de son site.

On pourrait ainsi dire sans trop exagérer qu’entre la surproduction massive, le vol du travail de créateurs indépendants et le mépris total pour la transparence, Shein est une belle incarnation de tout ce qui pose problème dans la fast fashion. Les vives critiques à l’annonce du concours inciteront peut-être à un boycott massif de la marque et à une réflexion sur ce système tout sauf durable. D’ici là, nous vous encourageons à soutenir les petits créateurs que vous aimez comme vous le pouvez ! En achetant si les prix vous le permettent, en likant et partageant leurs posts, en en parlant autour de vous… Tout est bon pour soutenir la vraie mode de demain.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

un × 5 =