Profitez des retours offerts et de la livraison gratuite en France, Belgique et Luxembourg dès 120€ d’achat.

Trouver son style: le premier pas vers une consommation responsable !
2021-10-13

Trouver son style: le premier pas vers une consommation responsable !

Ces dernières années, une prise de conscience écologique collective, nous invite à revoir nos habitudes de consommation, notamment en matière de mode. Pas si simple de boycotter cette industrie, surtout quand les fringues c’est votre dada. Et si finalement, trouver votre style était le premier pas vers une slow fashion plus responsable ?  

Le problème.

Il suffit parfois d’ouvrir son armoire pour comprendre le premier souci: le sentiment de n’avoir rien à se mettre, de porter toujours la même chose malgré des étagères qui débordent. Des piles de vêtements achetés il y a deux ans, portés une ou deux fois, cette robe repérée sur Instagram, en pleine période de soldes et qui finalement ne plait pas tant que ça une fois enfilée.

Ça n’est pas vraiment de votre faute, vous êtes juste empêtrée dans les sables mouvants de l’influence et de la fast fashion éphémère.  

Entre des réseaux sociaux qui nous matraquent d’Outfit Of The Day et une mode qui produit des collections à un rythme effréné, tout est construit pour stimuler le besoin du consommateur. Côté marketing, convaincre son public de passer au plus vite par la case achat, est l’objectif premier de l’influence. Des soldes à décomptes, des codes promos valables 24h seulement, toutes ces techniques s’ajoutent à une superbe communication visuelle pour engager le client sans laisser le temps de la réflexion. Vous avez BESOIN d’acheter MAINTENANT car c’est une occasion en or, immédiate et limitée. 

Crédits: boohoo.com.

Apprendre à se connaitre.

Savoir reconnaitre ses véritables désirs, ses réels besoins, permet de prendre du recul face à ces situations « d’urgence stylistique ». L’objectif étant de se détacher des influences extérieures, de ne plus dépendre de ce que l’on voit, mais de ce qui nous apporte un véritable plus.

Pour ce faire, il est nécessaire de passer par une petite introspection afin de définir précisément son style vestimentaire. En effet, il est important de faire la part des choses entre ce que l’on aime et ce qui nous correspond véritablement. L’idée n’est pas de chercher à adopter « un style » mais de composer le sien, selon des envies, des besoins et des ressentis qui nous sont propres. Car oui, vous pouvez trouver une robe canon sur une influenceuse, mais ne pas apprécier de la porter vous même, voire même la trouver totalement inadaptée à votre style de vie. En d’autres termes, tout ce qui vous plait n’est pas forcément fait pour vous, et c’est tout à fait normal. 

Il s’agit d’éviter de faire la girouette du style, de se désolidariser des tendances pour ne vous tourner que vers des marques et des pièces qui vous ressemblent vraiment.

Un peu comme tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de parler, ici on se laisse le temps de réfléchir avant d’acheter. Prendre ce temps de réflexion, permet de ne pas acheter par pulsion. Et par conséquent, d’éviter de se retrouver avec des vêtements qui finalement ne nous plaisent pas tant que ça sur les bras. On vous invite à jeter un oeil à nos 10 questions à vous poser avant de passer à la caisse.

Attention à la surconsommation eco-friendly. 

Afin de rendre son dressing plus responsable, quoi de mieux que de passer à la seconde main?

Cette alternative bien que bénéfique, peut malgré tout s’avérer plus vicieuse qu’on ne le pense. Le risque, est de tomber dans une sorte de sur-consommation éco-friendly. Moins chère et sans remord, on peut vite être tenté de dévaliser les bacs à 1€ des friperies, pour finalement ne jamais porter ces pièces fièrement dénichées. Certes, c’est mieux qu’une frénésie de soldes chez H&M, mais ça n’est pas moins de la consommation irraisonnée. L’issue reste souvent la benne à vêtements qui déborde, et un gaspillage vestimentaire aux conséquences non négligeables sur l’environnement.

Crédits: oxfam france

Marie Kondo, la célèbre papesse du rangement, nous propose alors peut-être la solution la plus éthique et écologique : passer à la fameuse capsule wardrobe. Mais avouons-le, même avec une bonne conscience écologique, on peut aimer la mode, et ne pas avoir envie de se limiter à deux pulls, trois tee-shirts et un jean pour chaque saison. 

Définir son style, savoir analyser ses véritables envies, être consciente de ses besoins, savoir ce qui s’adapte à son mode de vie et donc réfléchir avant d’acheter, sont finalement des étapes simples mais efficaces dans cette quête de slow fashion. Votre dressing sera surement moins rempli, mais vous apprécierez sincèrement chacune des pièces qu’il renferme, et ce, pour des années.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

17 − 2 =